Geny  Hypnose & Thérapies -                    "mieux penser pour mieux vivre"
 Les maladies psychosomatiques 

 Les maladies psychosomatiques se caractérisent par des symptômes physiques qui affectent un organe ou un système physiologique et dont les causes sont principalement émotionnelles.
 La maladie se fait l’écho d’un état d’angoisse ou de détresse morale.
 En clair, un choc psychologique (décès, divorce, séparation, accident, perte d’emploi, …) est à même d’effondrer nos défenses naturelles et de déclencher une affection. 
Comme disait Freud "le psychique fait alors un saut dans l’organique".
 
 Les maladies psychosomatiques illustrent le lien qui existe entre le système nerveux et le système immunitaire. 
Lorsque le moral est soumis à rude épreuve, le physique ne tarde pas à montrer des signaux de détresse. 
Les raisons sont aujourd’hui connues : sous l’effet du stress, l’organisme produit des hormones corticoïdes qui abaissent les défenses immunitaires. 
Si le stimulus extérieur est de courte durée, l’organisme rétablit les choses de lui-même. 
Par contre, si son intensité est forte, répétitive et de longue durée, les défenses immunitaires s’abaissent, ce qui expose immanquablement aux affections. 

Gardons-nous néanmoins des généralités : chaque individu va réagir à sa façon, suivant sa capacité à gérer son stress et à canaliser ses angoisses.
Les troubles physiques qui apparaissent se localisent en général au niveau le plus sensible de notre organisme.
La maladie se fait l’écho d’un état d’angoisse ou de détresse morale.

Les maladies psychosomatiques représenteraient plus de la moitié des cas traités par les médecins et on estime que 90 % de toutes les maladies sont aggravées par des émotions négatives.

Ayla Seugnon 


Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.