Geny  Hypnose & Thérapies -                    "mieux penser pour mieux vivre"
 La sophrologie est "étude de la conscience humaine et des modifications par des moyens permettant son harmonisation".
Technique développée vers 1960 par le professeur Alfonso Caycedo 
médecin neuropsychiatre colombien)
 Sens étymologique:
SOS = Equilibre, harmonie
PHREN = Esprit , Conscience
LOGOS = Science, Etude 
La sophrologie permet de résoudre les maux du quotidien tels que :
le stress , l'anxiété, les douleurs , crises d'angoisse, troubles du sommeil, détente du corps et de l'esprit , estime et confiance en soi , préparation a l'accouchement , gestion des émotions, événements douloureux .....
Accompagnement en fin de vie....
 
la relaxation permet de s'apaiser et d'activer le positif  , d'apprendre a lâcher prise......
Lâcher prise, ce n'est pas se montrer indifférent mais simplement admettre que l'on ne  peut agir à la place de quelqu'un d'autre.
Lâcher prise, ce n'est pas couper les liens mais prendre conscience que qu'on ne peut pas contrôler autrui. 
Lâcher prise, ce n'est pas être passif, mais au contraire tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement.
Lâcher prise, c'est reconnaître son impuissance, c'est-à-dire que le résultat final n'est pas entre nos mains.
Lâcher prise, ce n'est pas blâmer ou vouloir changer autrui, mais donner le meilleur de soi-même.
Lâcher prise, ce n'est pas prendre soin des autres mais se sentir concerné par eux.
Lâcher prise ce n'est pas "assister" mais encourager. 
Lâcher prise, ce n'est pas s'occuper de tout ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin.
Lâcher prise, ce n'est pas materner les autres, mais leur permettre d'affronter la réalité.
Lâcher prise, ce n'est pas rejeter mais au contraire accepter. 
Lâcher prise, ce n'est pas harceler, sermonner ou gronder mais tenter de déceler ses propres faiblesses et de s'en défaire. 
Lâcher prise, ce n'est pas adapter les choses à ses propres désirs, mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier. 
Lâcher prise, ce n'est pas critiquer ou corriger autrui, mais efforcer de devenir ce que qu'on rêve de devenir. 
Lâcher prise, ce n'est pas regretter le passé, mais vivre et grandir pour l'avenir. 
Lâcher prise, c'est craindre moins et aimer d'avantage.
"Le bonheur n'est pas au bout du chemin,
il est le chemin lui-même"
 
formation suivie sous contrôle pédagogique d'Etat
certificat obtenu le 03/08/2010 avec mention

Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.